Les champignons

Les champignons sont des êtres vivants appartenant aux MYCETES. Ce sont des cellules eucaryotes qui sont pluricellulaires.
Ils contiennent des chromosomes avec un noyau et une multitude d'éléments, des centres d'activité respiratoire. Les champignons sont hétérotrophes et vont aller chercher dans le milieu ambiant, les substances organiques et minérales nécessaires à leur propre vie.
On distingue les champignons inférieurs, les moisissures et les champignons supérieurs, les basidiomycètes.

La morphologie
Leur organe végétatif est un thalle composé de filaments (hyphes,1) ramifiés dont l'ensemble va constituer le mycélium.
Ils peuvent se développer en parasite sur un support vivant (plantes ou animaux) ou saprophyte quand ils colonisent un support mort ou inerte.
La colonisation d'un substrat s'effectue par extension et ramification des hyphes. L'accroissement du mycélium s'effectue par les parties terminales où se produit la majeure partie des synthèses (avec entre autre, les enzymes).
Globalement, le champignon va dégrader le support qu'il colonise par émission d'enzymes ou d'acides. Il va, dès lors, prélever les substances dont il a besoin, les assimiler à l'intérieur de sa cellule et rejeter les déchets à l'extérieur.
Les cellules actives donc jeunes sont en périphérie de la zone de croissance du champignon qui correspond à une zone d'intense activité métabolique.

La reproduction
Les champignons vont se reproduire par voie sexuée et/ou par voie asexuée.
Dans le cas d'une reproduction sexuée, les éléments sexuels ne sont que peu différenciés. Il n'y a pas formation de gamète mâle ou femelle. Suivant le groupe auquel appartient le champignon, les spores vont être regroupées dans des sortes de sacs (cas des ascomycètes) ou portées par des basides (cas des basiiyomycètes - 2) qui constituera l'hyménium des gros champignons (bolet, amanites ...).
La reproduction asexuée, que l'on va appeler multiplication végétative se fait par la formation de spores mitotiques, petites excroissances appelées conidies, formées à partir du mycélium lui-même.
Les spores sont ensuite dispersées et véhiculées par l'eau ou l'air et vont coloniser d'autres supports sur lesquels elles germent et la chaîne se poursuit aussi.
Les spores sont de deux natures :
- Les spores sèches transportées par les courants d'air, les vêtements, lors de contacts, de frottements ...(c'est le cas des familles d' Aspergillus, de Pénicillium)
- Les spores humides, enveloppées dans un mucus hydrophile et véhiculées par l'eau.(Mucor, Acrémonium...)
Page 1 sur 3