REDMONEST

Monitoring dynamic network for existing structures of concrete cultural heritage

En 2013, le ministère de la Culture et de la Communication français, au travers de son Programme national de recherche sur la connaissance et la conservation des matériaux du patrimoine culturel (PNRCC), s’est associé à l’Initiative européenne de programmation conjointe de la recherche « Patrimoine culturel et changement global : un nouveau défi pour l’Europe » (JPI – JHEP), dans l’objectif de financer à l’échelle européenne des projets de recherche dédiés au patrimoine culturel. Le projet REDMONEST a été l’un des lauréats de cette initiative.

L’ambition du projet est de développer un nouvel outil de gestion du patrimoine en béton armé, en se fondant sur une évaluation de l’état d’altération et des conditions environnementales et sociétales associées, afin de définir des stratégies d’entretien ou de conservation adaptées. Cet outil s’intégrera dans une démarche globale de monitoring, associée à un développement de systèmes d’analyse de données et de modèles prévisionnels de durée de vie. Un intérêt particulier sera apporté aux processus de corrosion de ces bétons anciens exposés à un vieillissement naturel (incluant différents mécanismes d’altération, tels que la carbonatation, la corrosion induite par les chlorures ou l’impact du climat), mais aussi à de nouvelles pistes de traitement de conservation (hydrofuges de surface…).

Collaboration : IETCC (Leader) (Eduardo Torroja), Institute for Construction Science, Madrid, Spain; CSTC-WTCB-BBRI : Belgian Building Research Institute, Limelette, Belgium; ULg : University of Liège (ULg - Dpt ArGEnCo, GeMMe Sector – Construction Materials), Liège, Belgium; Cercle des partenaires du patrimoine (CPP)

Personnel permanent : Élisabeth MARIE-VICTOIRE, Myriam BOUICHOU

CDD : Teddy CONGAR (avril-novembre 2014)

Financement : JPI-CH

Durée : mars 2014 – mars 2017 / Participation Française : mars 2014 – mars 2016