PARCOURS 3 [2017-2018]

PAtrimoine culturel et Restauration-Conservation : Ontologie pour l’Usage d’un Référentiel commun aux différentes Sources de données

L’objectif à long terme de PARCOURS est d'interroger uniformément les différentes sources de données, contenant à la fois des descriptions factuelles (métadonnées) d’objets du patrimoine, de documents textuels et de références bibliographiques, ainsi que des images, des analyse spectrales et autres mesures instrumentales et des méthodes de travail liées aux métiers de la conservation-restauration (contenus et protocoles). À travers une approche ontologique, l'intention du projet PARCOURS est de fournir un point de référence commun pour des sources d'information divergentes et incompatibles qui peuvent être ainsi comparées et finalement harmonisées. Ce système d’information doit permettre une interrogation unifiée des sources sur les métadonnées et sur la similarité de contenu simultanément ou non. Ce projet constitue une première étape dans un programme de plus longue durée et se décline en trois axes :

  • l’élaboration d’une ontologie pour les données de conservation-restauration ;
  • l’intégration des sources de données en utilisant l’ontologie ;
  • l’extraction de descripteurs spécifiques à partir des données d’analyse des matériaux.

Ce projet s’inscrit dans l’axe thématique Corpus de PATRIMA.

 

Partenaires : Élise LEBOUCHER - et les responsables du pôle documentation - co-porteurs du projet, Olivier MALAVERGNE (équipe LRMH, Laboratoire de recherche des monuments historiques - CRC USR 3224) ; Luc BOUILLER, co-porteur du projet, Claude DARRIEUMERLOU (équipe C2RMF, Centre de recherche et de restauration des musées de France) ; Dan VODISLAV, Claudia MARINICA, Boris BORZIC (ETIS, Équipes traitement de l'information et systèmes - Université Cergy-Pontoise/ENSEA/CNRS, UMR 8051) : François LAISSUS, informaticien conseil ; Anne MICHELIN (équipe CRCC, Centre de recherche sur la conservation des collections - CRC USR 3224) ;  Sigrid MIRABAUD (INP, Institut national du patrimoine) ; Serge COHEN (IPANEMA, Institut photonique d'analyse non-destructive européen des matériaux anciens - CNRS/ministère de la Culture/Université de Versailles Saint-Quentin, USR 3461) ; Nicoleta PREDA (DAVID - laboratoire de l'UFR des Sciences de l'université Versailles-Saint Quentin)

CDD : Ines BANNOUR, post-doctorante

Financement : Fondation des sciences du patrimoine (LabEx Patrima)

Durée : mai 2017 - janvier 2018