Étude sur la provenance des albâtres conservés dans les collections publiques françaises

Ce projet de recherche (N° PATRIMA AAP 2013 07) fait directement suite à un premier projet sur des albâtres réalisé en 2012-2013 (N° PATRIMA AAP 2 06), et a bénéficié d’une collaboration avec le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) et le Centre interdisciplinaire de conservation et de restauration du patrimoine (CICRP) (financement d’analyses).

 Ce travail de recherche a permis, pour la première fois, de répondre à des demandes de service du LRMH, dont l’étude du grand retable de l’église Notre-Dame de Calais (62). Les analyses isotopiques pour cette oeuvre, comparées avec celles obtenues pour des échantillons de référence issus de carrières localisées en Europe, montrent une provenance anglaise.

Ce projet sur l’identification de la provenance des albâtres se poursuivra en 2015, avec un travail plus spécifique sur les teneurs en terres rares (Programme « ALBATREE » - appel à projets Convergence « Sciences et Patrimoine culturel » du COMUE Sorbonne Universités ; Idex SUPER).

Collaboration : Musée du Louvre (Département des sculptures), Université Versailles-Saint-Quentin, Centre interdisciplinaire de conservation et de restauration du patrimoine (CICRP), avec la participation du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), de plusieurs musées français et conservations régionales des monuments historiques.

Personnel permanent : Lise LEROUX

Stagiaire : Estelle SAINT-OMER (Musée du Louvre)

Financement : LabEx PATRIMA, BRGM, CICRP

Durée : septembre 2013 – septembre 2014