Égypte

Évaluation de l’état de conservation de monuments en Égypte
Mission d’expertise mutualisée dans la tombe de Padiaménopé (TT 33) à Louxor et dans la nécropole royale de Tanis

Du 29 octobre au 10 novembre 2017, le pôle microbiologie du LRMH a participé à une mission d’expertise en Égypte pour évaluer l’état sanitaire de deux monuments. La problématique commune aux deux sites concernait la conservation des monuments, c’est-à-dire leur maintien dans un état stable, ainsi que leur restauration et leur mise en valeur progressive conformément au souhait des autorités égyptiennes. Etant donnée la complexité des questionnements, une équipe pluridisciplinaire et complémentaire regroupant différents spécialistes dans le domaine de la conservation du patrimoine a été constituée afin d’apporter le soutien scientifique nécessaire à l’évaluation de l’état de conservation des monuments. L’objectif de cette mission était l’établissement d’un diagnostic précis, impliquant un examen des contextes de conservation et des altérations, des investigations scientifiques et des essais de traitement, ceci conformément à une démarche courante et recommandée préalablement à toute intervention. Cette mission, demandée par la mission archéologique de Tanis, dirigée par François Leclère puis par celle de la tombe de Padiaménopé à Louxor (TT33), dirigé par le professeur Claude Traunecker, a été coordonnée par le département des antiquités égyptiennes du Musée du Louvre et du C2RMF avec le soutien de l’IFAO et du fond Khéops pour l’archéologie.