EPHEB

Étude du PHEnomène de Brunissement de vitraux médiévaux : facteurs d’influence et mécanismes élémentaires

 Ce programme a été réalisé en étroite collaboration entre le Laboratoire de recherche des monuments historiques et le Laboratoire géomatériaux et environnement de l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée (UPEM).

La caractérisation visuelle et chimique d’échantillons historiques réalisée lors de ce projet, parallèlement au travail de thèse, a permis d’optimiser les critères permettant le diagnostic du brunissement des verres. Il a été montré que la présence de taches brunes ne suffit pas à signer la présence de la pathologie du brunissement. L’observation visuelle est insuffisante et un diagnostic assuré nécessite des analyses chimiques afin de mettre en évidence la présence de manganèse.

En parallèle, une synthèse des traitements existants à base d’agents réducteurs a été menée. Six d’entre eux ont été testés afin de valider les protocoles mis en place lors de précédentes études et de mieux comprendre les différents effets induits par l’utilisation de ces agents. Deux agents montrant une efficacité satisfaisante (chlorhydrate d’hydroxylamine et hydrogénosulfite de sodium) ont été testés sur différentes pièces de verre et dans différentes conditions de pH et de concentration. Un éclaircissement a été observé, mais l’innocuité sur les échantillons et en particulier sur la couche d’altération est incertaine. D’autre part, la durabilité des traitements doit être évaluée en suivant notamment l’apparition d’un éventuel rebrunissement.

Collaboration : université Paris-Est Marne-la-Vallée, Laboratoire géomatériaux et environnement (Stéphanie ROSSANO, Éric VAN HULLEBUSCH).

Personnel permanent : Fanny BAUCHAU, Claudine LOISEL, (pôle Vitrail) Faisl BOUSTA, Alexandre FRANÇOIS, Geneviève ORIAL (pôle Microbiologie).

Doctorant : Jessica FERRAND (université Paris-Est Marne-la-Vallée).

Stagiaire : Élisabeth VENAULT DE BOURLEUF (université Sorbonne-Paris 1, Master 2 en conservation-restauration des biens culturels).

Financement : contrat doctoral : bourse MENRT (Allocations de recherche du Ministère de la Recherche), EPHEB : MCC PNRCC.

Durée : septembre 2011-septembre 2013