Deuxième journée d’étude du LRMH

Le Laboratoire de recherche des monuments historiques, installé dans les communs du château de Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne), service à compétence nationale du ministère de la Culture rattaché au Service du Patrimoine au sein de la Direction générale des patrimoines, contribue au contrôle scientifique et technique de l’État sur la conservation des monuments historiques. Il en analyse les matériaux constitutifs et les phénomènes d’altération qui en compromettent la pérennité, au sein de neuf pôles : Béton, Bois, Grottes ornées, Métal, Microbiologie, Peinture murale-polychromie, Pierre, Textile, Vitrail. Il étudie les traitements à appliquer aux œuvres altérées ainsi que les conditions de conservation des monuments et objets étudiés. Il diffuse le plus largement possible le résultat de ses études et de ses recherches sur son site internet, dans des rapports et des publications scientifiques.
Ses travaux et recherches s’organisent autour de trois axes :

  • la connaissance des matériaux du patrimoine et de leurs altérations,
  • l’évaluation des méthodes de conservation et de restauration,
  • l’optimisation des techniques d’analyse et d’essai.

Le Laboratoire contribue également à la recherche en matière de restauration et de conservation du patrimoine.
Fort de ses presque cinquante ans d’expérience dans ce domaine, et du succès rencontré lors de la précédente invitation publique lancée le 11 octobre 2016, le LRMH vous convie, avec la complicité de l’Institut national du patrimoine, à une deuxième journée d’étude et de présentation de ses travaux le 31 mai 2018 à l’auditorium Colbert de l’Institut national d’histoire de l’art, 2 rue Vivienne à Paris de 9h à 17h.
Merci de retenir la date, un programme précis sera diffusé ultérieurement.