Chine

Échanges et inspiration mutuelle : La protection du patrimoine culturel en France et en Chine

Depuis la fin de 2015, le LRMH ainsi que d'autres opérateurs du ministère de la Culture (C2RMF, INP, INRAP, FSP) a été sollicité par le ministère de l'Europe et des affaires étrangères pour participer à des projets de coopération et d'échanges scientifiques avec la Chine et plus particulièrement la province du Shaanxi, autour de la conservation/restauration du patrimoine. À l'issue d'un premier voyage d'étude en mars 2016, la FSP a été désignée pour recevoir les fonds nécessaires à la réalisation des premières phases du projet et un processus d'échanges et de missions réciproques s'est mis en place avec des visites en France des partenaires chinois et deux missions des membres du consortium français (INP et LRMH, ainsi que des restaurateurs privés) d'après une liste des priorités établie par nos collègues en Chine. Les sites de Gongshutang (un petit temple bouddhique) et le site de Maoling (un mausolée orné de sculptures en pierre) près de Xi'an ont été vus en priorité et ont fait l'objet de premières propositions d'interventions françaises (chantier-école, formations).

Cette première phase d'échanges s'est conclue par un colloque franco-chinois qui s'est tenu à Xi'an les 21 et 22 novembre 2017 et par l'inscription de ce projet de collaboration au sein du dialogue de haut niveau, également signé à Pékin le 24 novembre, par J-Y Le Drian et les autorités chinoises. Pour la suite, une mission sur la terre (projet de restauration d'un pan de la grande Muraille) devrait se mettre en place dans le courant de 2018.