ACOPAL

Altération des COllections de PALéobotanique : imagerie multiéchelle de matières organiques soufrées réactives à l’oxygène et l’humidité

Ce projet porte sur l’étude de matériaux fossiles contenant des sulfures organiques et sur les changements de structure et de composition qui ont lieu au cours de leur séchage ou de leur préparation. Le matériel étudié correspondra à des bois lignitisés des sites d’Angeac (Charente) et de Rivecourt (Oise) et à des schistes argileux du site de Muse (Saône-et-Loire). La démarche analytique mettra en oeuvre des techniques microbiologiques, biochimiques, physicochimiques (XANES) ainsi que des techniques d’imageries (MEB/EDS, radiographie, tomographie) permettant de cartographier les matériaux à l’échelle micro-nanoscopique.

Le projet, financé par la COMUE Sorbonne-Université, Idex SUPER (programme Convergence) est menée par Véronique Rouchon de l’équipe CRCC avec la collaboration du pôle Microbiologie de l’équipe LRMH.

Collaboration : Physicochimie des électrolytes et nanosystèmes interfaciaux, UMR 8234 (Laurent MICHOT, Pierre LEVITZ), Centre de recherches sur la paléobiodiversité et les paléoenvironnements, UMR 7207 (Dario DE FRANCESCHI, Ronan ALLAIN, Jean-Sébastien STEYER).

Personnel permanent : Véronique ROUCHON, porteur du projet (équipe CRCC), Faisl BOUSTA, Alexandre FRANÇOIS, Johann LEPLAT (équipe LRMH).

Post-Doctorant : Giliane ODIN.

Financement : Convergence Patrimoine 2014.

Durée : 2014- 2015